En panne d'inspiration? 11 idées de logo design

Certaines personnes s'imaginent que créer son logo est une tâche facile et rapide: «Pour mon logo, il n'y aura qu'à mettre une jolie écriture et un joli symbole!». Mais bien sûr, ce n'est pas si facile. Faire un logo sur mesure qui colle parfaitement à votre image et à votre activité demande souvent beaucoup de réflexion et de travail. Et il faut le reconnaître, le «créer facilement» se solde souvent par 10% d'inspiration et 90% de transpiration! C'est un véritable métier et c'est pour cela qu'il vaut mieux faire appel à une agence de communication, un designer ou un graphiste freelance. Mais si vous êtes vous-même en ce moment en train de fabriquer un nouveau logo plus une nouvelle identité graphique pour votre start-up ou votre PME et avez l'impression de manquer cruellement de créativité, voici 11 conseils pour vous inspirer afin de réaliser un nouveau design de logo accrocheur, innovant et efficace!

I. Employez un double sens visuel

Double sens visuel est une façon un peu prétentieuse de dire qu'il y a deux images enveloppées dans une. Les créations graphiques qui exploitent cette technique plaisent généralement beaucoup car les personnes qui les regardent aiment le jeu d'esprit auquel vous avez pensé.
Le logo de PepperHorn ci-contre en est un très bon exemple. Ce logo original prend la forme d'un piment («pepper» en anglais), mais cela ressemble aussi clairement à une trompette («horn» en anglais). PepperHorn Music est une société proposant à la vente des partitions de musique et arrangements de première actualité, 100% légaux et de qualité professionnelle.

Logo double sens visuel

II. Restez simple

Lorsque vous voulez créer un logo, vous devez garder à l'esprit que la simplicité est la base de toute bonne réalisation. Certains des logos les plus célèbres et les plus durables ont aussi été les plus simples. Evitez tout graphisme compliqué. Un logo simple est facilement reconnaissable, identifiable et mémorisable; il doit être unique sans être graphiquement surchargé; il reste flexible en maintenant une apparence de qualité utilisé dans n'importe quelle taille et sur n'importe quel support. Un logo fort aura peu d'éléments, dont chacun peut être facilement identifié et intégré à ce que vous essayez de transmettre. Lorsque vous insérez trop de choses dans un seul logo d'entreprise, cela déroute les gens. Vous ne pouvez pas intégrer une abondance de détails dans un petit espace. Souvenez-vous donc toujours de ces trois mots-clés: faire très simple. Bien sûr, être minimaliste ne veut pas forcément dire «être générique», et «simplicité» ne veut pas forcément dire «facilité». La simplicité est une des choses les plus difficiles à réaliser, surtout dans le domaine de la conception de logo.

III. La couleur est extrêmement importante

Un des points les plus importants dans le design de logos est le choix des coloris. La théorie des couleurs est une science en soi, de même que l'étude de la façon dont les différentes colorations affectent les gens. Chacune des couleurs que nous percevons renvoie à des émotions très différentes. Vous pouvez concevoir un logo couleur unique ou bien en plusieurs couleurs. Il est donc aussi très important de bien savoir assortir les couleurs entre elles. Quelle couleur employer? Pour cela, la nature peut être une très bonne source d'inspiration. Songez à la forêt, au désert, à la plage ou à la montagne. Les teintes que vous choisissez d'associer doivent être en harmonie. Si vous avez besoin d'appliquer plusieurs tonalités dans votre logo et n'avez aucune idée comment choisir vos teintes, le plus simple est d'utiliser un schéma de couleur. La méthode consiste à opter pour une couleur principale qui correspond aux besoins de votre projet, puis à sélectionner une règle d'harmonie qui révélera une, deux ou trois coloris en accord avec la couleur de base de votre projet. Il existe des outils pour cela. Vous trouverez sur galactic.ink un outil pour vous aider permettant de créer sa palette de couleurs très facilement et de manière très intuitive.
Ceci dit, si vous devez utiliser plusieurs couleurs, souvenez-vous dans tous les cas des contraintes liées aux différents supports de communication. Un logo doit rester polyvalent et doit pouvoir être utilisé aussi en échelle de gris, et même exploitable en ton unique (monochrome) n'utilisant que du noir et blanc ou un espace négatif.

Signification des couleurs

IV. Posez-vous les bonnes questions

Un logo doit représenter votre particularité, votre image propre, vos goûts personnels, votre objectif, ce qui fait votre personnalité. Bien sûr, ce n'est pas toujours facile. Vous trouverez donc ci-dessous quelques questions que vous pouvez vous poser afin de vous y aider.


V. Trouver le ton juste

On ne conçoit pas de la même manière un logo d'image de marque pour une chaîne de magasins que pour l'épicerie du quartier. Un logo doit toujours être approprié et représenter l'identité visuelle de son établissement de manière juste, adéquate et compréhensible. Plutôt que de chercher absolument à réaliser le logo parfait, unique et «dans le vent», efforcez-vous de d'abord trouver le ton juste. Mieux vaut avoir une «petite» idée mais qui reflète ce que vous êtes vraiment, plutôt qu'une grande idée qui ne vous ressemble pas. Dans cette perspective, le logo ci-contre n'est pas à proprement parler un logo professionnel «académique» ni d'identité de marque, mais il est cohérent car il reflète l'image de l'épicerie locale et du commerce de proximité pour les clients du quartier.

Logo simple

VI. Tirez profit des espaces négatifs

Dans le même esprit que le double sens visuel, nous trouvons une autre bonne idée très subtile qui consiste à se servir ce que l'on appelle dans notre jargon un «espace négatif». Les logos se servant de ce système sont jugés excellents parce qu'ils arrivent à fusionner plusieurs idées, sans que cela se voie au premier abord et sans surcharger le design du logo. Ils restent graphiquement très simples, tout en intégrant avec ingéniosité un symbole ou une image très parlante en tirant profit des blancs du dessin. Un exemple très connu et très intéressant est le logo FedEx. Ce logo est composé d'une simple typo sans espace entre les lettres. Mais avez-vous remarqué que l'espace blanc entre le «E» et le «x» forme une flèche parfaite? La flèche est un des symboles les plus usités. Elle symbolise la rapidité et le déplacement.

Logo espace négatif

VII. Choisissez la bonne police de caractères

La valorisation d'un logo passe également par le bon choix de la police d'écriture. Une bonne typographie peut mettre en valeur les atouts de votre logo, alors qu'une mauvaise police peut faire fuir les clients. Elle doit donc être choisie avec soin. Il ne faut pas hésiter à en essayer beaucoup afin de trouver laquelle mettra le mieux en valeur sa marque et/ou son slogan. Pensez à décliner les styles et la graisse et commencez à regarder toutes les lettres, majuscules et minuscules. Envisagez peut-être également d'effectuer la retouche d'une lettre, ou à en lier deux ensembles afin de donner une touche unique à la police et lui donner sa propre identité et originalité. Cet exercice simple peut vous mener sur le chemin de l'inattendu.
Quand vous choisissez parmi plusieurs polices, réfléchissez à la personnalité de votre entreprise et à ce que vous souhaitez véhiculer. Est-ce la rapidité, la sécurité, le luxe ou l'accessibilité, etc.? La «personnalité» d'une police peut contribuer grandement à promouvoir votre message. Certains logos ne sont d'ailleurs composés que d'une unique police de caractère sans autre symbole ou éléments graphiques (exemple logo Coca-Cola ou FedEx). Faites également attention: le nom de votre entreprise doit être visible reproduit en très petit et être lisible en très grand. Des caractères fins, fragiles, fleuris ou en spirale sont souvent trop difficiles à reproduire dans de petites dimensions et seront invisibles pour le lecteur. Quelle que soit la police adoptée, restez simple et percutant!

VIII. Évitez les phénomènes de mode

Dans le monde du design de logos comme partout, il y a des phénomènes de mode. Par exemple, tous les logos fabriqués dans le début des années 2000 (ou du moins une multitude d'entre eux) s'appuyaient sur des effets de transparences, d'ombrages et de reflets. Même de très grosses sociétés (Pepsi, Apple ou Microsoft n'en sont que quelques exemples) ont succombé à cette tendance du moment. Aujourd'hui, plus personne n'utilise ce genre de logos. On constate que de nombreuses marques ont été obligées de revenir à plus de simplicité en éliminant les effets de reliefs, de reflets et d'ombrage au profit d'un logo en aplat, sans effets particuliers, plus «intemporel» et n'utilisant souvent plus qu'une ou deux couleurs. Pensez donc à vous démarquer et ne succombez pas à la tendance du moment sous peine de devoir très vite revoir votre logo. Investir dans un logo personnalisé est comme acheter un beau vêtement: vous attendez qu'il vous dure plusieurs années, pas seulement une saison.

Logo évolution

IX. Esquissez, et esquissez encore

Point de départ de toute création graphique, les esquisses sont des dessins à main levée rapidement exécutées sur un morceau de papier à l'aide d'un bon vieux crayon. Même sans être illustrateur, créateur de logo ou graphiste, essayez de remplir une page ou deux de croquis rapides avec toutes les idées qui vous passent par la tête avant d'allumer votre ordinateur (certains appellent cela «brainstorming»). Les idées peuvent circuler beaucoup plus rapidement entre un stylo et un papier qu'entre une souris d'ordinateur et un programme de dessin vectoriel. Il est nécessaire de se forcer à dessiner des esquisses différentes, mais elles doivent évidemment toutes répondre au cahier des charges discuté précédemment avec vos prestataires. Se forcer à produire des esquisses différentes vous permet de couvrir un vaste champ de possibilités de création. Vos projets de recherche doivent se compter par dizaines, ce n'est pas le moment d'y aller à l'économie ni de soumettre un livre blanc. N'ayez pas peur également de tester vos ébauches en les montrant à vos amis ou à votre famille. Un commentaire extérieur pertinent, qu'il soit positif ou négatif, peut toujours s'avérer utile.

X. Pensez à la proportion et à la symétrie

Dans l'élaboration d'un logotype, il est important de tenir compte des proportions, des alignements, de l'équilibre, du rythme et de l'unité entre les différents éléments. Pour cela, les systèmes de grilles ou de guides (quadrillées, isométriques, ou autres) sur laquelle on trace les lignes de constructions peuvent être des techniques très efficaces dans la fabrication de logos. Le logo Apple nous donnera un très bon aperçu de ce genre de système. Malgré le fait que la morsure semble enfreindre la symétrie du logo, si nous creusons un peu plus loin nous pouvons voir qu'il y a en fait toujours eu beaucoup de réflexion autour de la proportion et la symétrie du logo. Les cercles ne sont pas utilisés ici pour vous convaincre d'une sorte de conte cosmogonique bizarre, ils sont seulement utilisés comme guides pour réaliser un logo bien proportionné avec des courbes et des arcs cohérents. Le logo Apple est composé de cercles suivant la séquence de Fibonacci et le nombre d'or. D'ailleurs, l'utilisation de grilles n'est pas réservée à la réalisation de logos. Elles sont également très utiles et fortement recommandées pour tous types de design et sont très utilisés dans le professionnalisme. Pour preuve, les journaux et les magazines s'en servent constamment pour mettre en valeur les informations importantes d'une page, pour en homogénéiser la construction et maintenir une cohérence entre toutes les pages.

Logo Apple nombre d'or

XI. Actif contre passif

L'idée du mouvement est également une piste à explorer. Cette technique – très exploitée dans les logos contenant des mascottes – consiste à ajouter un mouvement ou une impression d'activité dans le design du logo. Ceci n'est pas toujours possible et peut être même inapproprié (comme pour le logo Apple), mais souvent cela peut réellement booster le logo, autant du point de vue visuel que conceptuel. Pour vous donner un exemple, prenons le logo Twitter. Nous voyons que l'allure de la mascotte initiale est très passive. L'oiseau est simplement debout et perché, sans réel mouvement. Le logo a évolué et est devenu au fil du temps beaucoup plus actif où l'on peut voir l'oiseau en train de s'envoler. Dans l'itération la plus récente, ce concept a été poussé encore plus loin en pointant l'oiseau vers le haut pour illustrer qu'il est en train de suivre une trajectoire vers les hauteurs, plutôt que d'avoir l'air de flotter dans l'air comme précédemment.

Logo Twitter évolution
0 commentaire

Laisser un commentaire…