Le droit d'auteur et les polices de caractères

Choisir la bonne police de caractères est un élément essentiel dans la réussite d'un logotype. Mais qu'en est-il des lois régissant leur utilisation? Puisque les lettres de l'alphabet sont en fait des images, il est reconnu que leur graphie peut être protégée par le droit d'auteur. Voyons comment cela se passe.

Qu'en est-il d'un designer qui utilise une police de caractères pour créer un logo qui sera ensuite revendu à un client?
Supposons que je doive créer un logo pour un client et que je décide de composer le nom de la société dans la police de caractères Helvetica. Je dois donc premièrement moi-même acheter cette police grâce à laquelle je pourrais composer le nom de la société dans mon logiciel de dessin. Généralement, lorsqu'une police est «achetée», le graphiste ne reçoit en fait qu'une licence d'utilisation qui lui permet d'installer et d'utiliser ladite police sur un seul ordinateur. Cela signifie donc que je ne pourrais pas envoyer le fichier de la police elle-même à mon client (à moins que cela ne soit spécifié dans le contrat de licence), sinon cela représenterait une violation de contrat entre le graphiste qui à créer la police de caractères et moi.

Est-ce que cela signifie que mon client devra acheter une licence d'utilisation pour avoir le droit d'utiliser son logo?
Non. Pour éviter cela, avant d'envoyer les fichiers définitifs à son client le graphiste transformera la police de caractères en «courbes», autrement dit en «dessin» (on dit «vectoriser» dans notre jargon). Ainsi, les caractères ne seront plus éditables ni extractibles, mais feront partie intégrante du logo sous forme de dessin (cf. illustration).

Vectorisation de logo

Et si mon client désire composer lui-même ses cartes de visite dans la même police de caractères que son logo?
Dans ce cas, il devra acheter une licence d'utilisation directement auprès du fabricant, ce qui lui permettra d'installer la police sur son ordinateur et ainsi pouvoir l'utiliser et composer lui-même ses cartes de visite ou tout autre document commercial.

Qu'en est-il des polices gratuites?
C'est vrai, il existe toute une variété de polices de caractères dites «gratuites» proposées en téléchargement sur de nombreux sites, et même certaines de très bonne qualité. Mais le «gratuit» ne l'est pas forcément toujours. Certaines polices sont autorisées pour un usage illimité, certaines uniquement pour un usage privé mais pas pour des emplois commerciaux, d'autres peuvent parfois être des polices illégalement copiées, ou clonées.
Quoi qu'il en soit, il faut toujours rester prudent lors de l'utilisation de telles polices à des fins commerciales, être bien au clair concernant les droits et obligations mentionnés dans le contrat de licence et toujours s'assurer que les fichiers proviennent d'une source sûre.

A consulter également